Les troubles cognitifs - troubles dys

Les troubles cognitifs... ou l'origine des troubles des apprentissages...

Les troubles cognitifs font référence à l'ensemble des troubles qui affecte l'acquisition de certaines connaissances. Les troubles cognitifs sont directement responsables de ce qu'on appelle les "troubles des apprentissages".

C'est quoi un trouble cognitif?

Ce sont des symptômes qui affectent la mémoire, la perception, la vitesse de traitement de l'information, la capacité à résoudre des problèmes. Les troubles cognitifs peuvent être présents en cas de troubles mentaux (troubles de l'humeur, troubles anxieux,...), ils sont également présent en cas de lésions cérébrales. On peut les retrouver à tous les âges. En fonction de l'origine du trouvle cognitif, les causes et les conséquences sont diverses.

Les troubles cognitifs sont divisés en trois catégories différentes.

Les troubles cognitifs globaux:

Les troubles cognitifs globaux sont des déficiences intellectuelles qui sont globales et touchent donc tous les apprentissages.

Les troubles cognitifs spéciques acquis:

Les troubles cognitifs spécifiques sont des troubles qui surviennent suite à un événement soudain et imprévu: traumatisme crânien, tumeur, manque prolongé d'oxygène. Le fonctionnement de la personne était donc normal avant la survenue de cet événement. Les maladies neurodégénératives affectent également les fonctions cognitives (maladie d'Alzheimer, de Parkinson,...).

Les troubles cognitifs spécifiques développementaux:

Les troubles cognitifs spécifiques développementaux sont des troubles qui affectent, de façon plus spécifique, une fonction précise de la cognition. Ils sont responsables des troubles des apprentissages. La personne affectée par ce type de trouble(s) n'a aucune déficience intellectuelle, vit dans un environnement équilibré (social, familial, scolaire, professionnel), n'a aucune problématique psychique ou psychiatrique.

Les troubles des apprentissages concernent l'ensemble des troubles "DYS" (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, dysgraphie, dyscalculie, dysphasie). Les profils "multi-dys" (association de plusieurs troubles "dys") sont fréquents. Ces personnes "multi-dys" ont besoin, dans un premier temps, d'être reconnu dans l'ensemble de leurs DYSfférences et ont besoin, dans un second temps, de bénéficier d'une prise en charge adaptée.

Les enfants à haut potentiel ne sont pas épargnés par les difficultés d'apprentissages. Par contre, ils sont souvent mal détectés et donc mal accompagnés. En effet, ces enfants ont de grandes capacités de compensation. La détection de leurs difficultés d'apprentissage devra passer par une adaptation des critères diagnostics. Si vous suspectez et des difficultés d'apprentissage et des caractéristiques HP chez votre enfant, nous vous invitons à parcourir le site www.avancetoi.be. Structure spécialisée dans la détection et l'accompagnement des personnes à haut potentiel.

Quels sont les troubles des apprentissages? Quelques définitions...

Dans le cadre de l'accompagnement proposé par Dys-Moi, nous nous intéresserons de façon plus spécifique aux troubles cognitifs spécifiques développementaux.

Les troubles des apprentissages ne disparaissent pas à l'âge adulte. Les prises en charge (rééducation) permettent de proposer des pistes afin d'aider l'enfant (l'ado voire l'adulte) à compenser ses difficultés et, surtout, à utiliser des stratégies efficaces afin de pallier à ses difficultés. Nous parlerons ici de façon plus spécifique des enfants. Toutefois, si vous vous reconnaissez, en tant qu'adulte, dans ce descriptif, n'hésitez pas à effectuer les démarches.

Les définitions proposées ci-dessous sont des définitions générales. Cela signifie que pour chaque trouble de l'apprentissage, des spécificités existent. Nous vous invitons à vous référer aux différents liens proposés afin d'obtenir des informations plus détaillées sur les troubles des apprentissages qui vous intéressent.

La dyslexie ou le trouble de l'acquisition du langage écrit. Ce trouble se distingue par des difficultés particulières dans l'apprentissage de la lecture (et de l'orthographe). L'enfant présente des difficultés pour lire. Ses difficultés se manifestent par de nombreuses erreurs dans la lecture, une lenteur anormale pour déchiffrer les mots et une compréhension problématique. Etre dyslexique, c'est aussi être dysorthographique. Par contre, il est tout à fait possible d'être dysorthographique sans être dyslexique.

La dyscalculie est rare et souvent confondue avec la dyslexie. Ce trouble entraine une altération de la capacité à utiliser et à comprendre les nombres. Les difficultés se manifestent particulièrement en mathématique. Le comptage est problématique, le calcul aussi. On observe des difficultés dans la lecture et l'écriture des chiffres, l'enfant éprouve des difficultés à effectuer des liens entre le nombre et la quantité qu'il représente. Les opérations simples sont souvent problématiques également en cas de dyscalculie.

La dysphasie est un trouble du langage oral. Le discours d'un enfant dysphasique est déstructuré. Les sons et leur expression sont touchés. On retrouve des problématiques au niveau de la syntaxe. C'est aussi souvent un enfant qui semble constamment chercher ses mots. Il n'est pas rare d'observer des troubles du langage écrit chez un enfant dysphasique. L'enfant dysphasique, de par ses difficultés, aura aussi très fréquemment un retard dans les apprentissages scolaires de base.

La dyspraxie se manifeste par une grande maladresse. La dyspraxie est toujours associée à une dysgraphie (difficultés dans l'écriture, le dessin,...). Par contre, il est possible d'être dysgraphique sans être dyspraxique. Chez les enfants dyspraxiques, on retrouve très fréquemment des difficultés pour les gestes quotidiens tels que: s'habiller, manger (ils auront de grandes difficultés à manipuler correctement les couverts, auront tendance à mettre de la nourriture à côté de leur assiette, à terre,...), découper (avec une paire de ciseaux),... ils pourront également avoir de grandes difficultés à se repérer correctement sur leurs feuilles d'exercice, sur un plan. Les enfants dyspraxiques n'arrivent pas (ou très difficilement) à acquérir des automatismes dans leurs gestes.

Un trouble dont nous n'avons pas eu l'occasion de parler est le trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H). Ce trouble porte essentiellement sur les fonctions attentionnelles. Ce sont des enfants qui sont excessivement distraits et/ou qui sont sans cesse en mouvement. Les troubles des apprentissages font partie des troubles dits "exécutifs". Il n'est pas rare d'observer des faiblesses attentionnelles chez les enfants ayant un ou plusieurs troubles des apprentissages. L'enfant est alors diagnostiqué "TDA" alors que ses difficultés de concentration sont le simple de reflet de trouble(s) des apprentissages. En effet, un enfant ayant un profil "DYS" est un enfant qui va se fatiguer beaucoup plus vite qu'un autre enfant puisqu'il doit se concentrer de façon intense pour pallier à ses difficultés.

Vous recherchez un professionnel? des informations spécifiques?